Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
5 min

Les magasins éphémères à votre rescousse !

Parce qu’il faut bien commencer par le début ^^, les entrepreneurs ou les TPE n’ont pas toujours la chance de pouvoir s’offrir un local dans lequel ils pourraient présenter leur offre. Et pourtant, avoir un endroit dans lequel recevoir physiquement les clients pourrait donner un petit coup de pouce au développement de l’activité.

Pourquoi, Pour qui ?
Que ce soit pour marquer un évènement, pour développer votre notoriété dans un nouvel endroit, pour vider vos stocks, pour matérialiser un service /concept ou un site internet ou encore, si votre produit est saisonnier, toutes les occasions sont bonnes pour avoir recours à ce concept fort audacieux !
Il s’adresse aussi bien aux personnes qui n’ont pas de boutiques qu’aux personnes installées : pour tester un nouveau marché au niveau géographique, ou bien en guise de passerelle lors de changement de locaux, de travaux…

Comment ca marche ?
La traduction Anglaise « Pop-up » est très significative : apparaître puis disparaître.
L’entreprise s’installe quelques jours, semaines ou mois dans un magasin éphémère, la durée maximum étant de 24 mois (mais pour rester dans la stratégie du concept, mieux vaut ne pas excéder 6 mois).
Pour ouvrir un magasin éphémère, il vous suffit de vous renseigner auprès de sociétés spécialisées dans le domaine, comme par exemple , ou bien de vous rapprocher de la CCI de votre département.
Source

Mon conseil ?
Cette forme de street marketing tout droit venue des Etats-Unis semble séduire aussi bien les offreurs que les consommateurs. C’est un bon relai pour les entreprises qui leur permet de bénéficier de la curiosité des consommateurs, et de renforcer la proximité ! La nouveauté, les clients aiment cela, alors, lancez-vous 😉

Très bonne semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *