Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
5 min

Mars et ça repart…

La publicité Mars met en scène un jeune homme qui arrive en camionnette. La camionnette l’arrête devant un monastère où des moines travaillent dans les champs. Le jeune homme est résolu à rentrer au monastère parce qu’il a rompu avec sa copine. Il regarde une dernière fois la photo de sa copine et la déchire. Il marche sur le sentier et jette une lettre probablement celle de la rupture, dans un feu, puis arrive aux portes du monastère où il frappe.

En attendant qu’on lui ouvre les portes, il sort de sa poche un Mars, le déguste pendant que la voix d’un homme décrit la sensation de manger Mars. La barre chocolatée est séparée en deux pour voir comment est le Mars à l’intérieur. Le moine ouvre la porte et voit le jeune homme s’éloigner sur le sentier. Le moine récupère l’emballage du Mars et le jette avec les autres qui ont déjà rempli une poubelle entière. La vidéo se termine sur le slogan « Mars et ça repart ».

La bande sonore du spot est interprété par le groupe Nirvana, le titre qui figure dans cette publicité, surnommé « My Girl » pour sa répétition et sa facilité d’identification, s’intitule en réalité « Where did you sleep last night ». Pour ce qui est de l’interprétation, dans la publicité comme dans la musique, on raconte l’histoire d’un jeune homme face à l’infidélité de sa copine le poussant à fuir.

Cependant, dans l’esprit du moine, l’emballage noir représentant le mal, la mort le jaune et des flammes pour le rouge du logo peuvent prendre la forme du diable. Mars peut être assimilé à un péché : la gourmandise (l’un des 7 péchés capitaux). Le monastère représente l’abstention, le refus du sexe, la volonté de vivre reculé du monde, c’est-à-dire, l’isolement, le détachement à la vie normale. Les jeunes s’engageaient pour parfois fuir la vie de famille par exemple.

Mars peut être comparé à une sucrerie et un médicament qui soigne les peines de cœur. Le sucre et le chocolat sont souvent des aliments pris comme antidépresseur. On montre un produit qui redonne le goût à la vie.

D’ailleurs, la barre chocolatée porte le nom de la famille qui a créé le produit. Mais le mois de mars cette fois-ci, porte aussi une autre signification, puisque pour les catholiques et chrétiens, c’est la résurrection de Jésus Christ, Pâques dont le jour de Pâques est compris entre le 22 mars et le 25 avril. Pâques, c’est aussi le moment où on offre du chocolat, un ingrédient de la barre chocolaté.

Créée en 1990, la publicité « Mars et ça repart » reste un bon moyen de communication qui a su convaincre l’ancienne, mais aussi la nouvelle génération qui se retrouvent dans cette vidéo.

Bon Week-end

Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *