Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
5 min

Quand les Jeux Olympiques inspirent les marques pour faire le buzz

Vous n’avez pas pu passer à côté depuis ces derniers jours. Mais oui !
Les Jeux Olympiques de Londres 2012 ont officiellement débuté.

C’est un événement international majeur, tant au niveau sportif mais également humain et retransmit par le monde entier. Tous les 4 ans c’est donc LE moment idéal à ne pas rater pour créer le buzz, communiquer et montrer sa différence.
C’est alors une guerilla marketing qui s’installe entre marques, avec pour but de faire le plus parler de soi. En effet, certaines marques sont partenaires officielles des Jeux, d’autres non et tentent de profiter tout de même de l’événement en prônant les valeurs du sport. C’est le cas de Nike qui n’est pas partenaire officiel mais qui sponsorise tout de même des athlètes au niveau individuel et par équipe.
Voici un exemple de publicité de la marque prônant l’effort et les performances de chacun :

Cependant Adidas dispose d’un avantage sur son concurrent car l’équipementier sportif peut utiliser les anneaux olympiques au niveau de sa communication.
Voici un exemple de publicité de la marque pour les Jeux Olympiques :

Face à ses deux grosses pointures, une troisième marque entre dans cette « gueguerre», Puma, en faisant le pari de faire parler avec un petit budget via un sportif reconnu, Ushain Bolt.

D’autres marques ont choisit de créer le buzz via des affiches parodiant les Jeux Olympiques et ce qui s’en rattache de façon humoristique.

C’est le cas de Durex, avec son affiche d’anneaux olympiques représentés par des préservatifs, et un message lié à Usain Bolt : «Usain, tous les hommes ne veulent pas être aussi rapide que toi »

La marque Super Glue en profite également, avec comme message : « Arrêtez Usain qui se sauve ».

Jusqu’où iront les marques pour profiter de la médiatisation des Jeux ?
En 2010, la marque de bière Bavaria en 2010 lors de la Coupe du Monde de football avait payé une trentaine de femmes pour faire leur publicité en t-shirt orange dans les tribunes des terrains, face à son concurrent sponsor Budweiser.
Source

Iront elles jusqu’à à enfreindre les règlements quitte à devoir payer une amende ?

La guerre est déclarée …

A la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *