Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
5 min

Babybel dérape avec sa dernière campagne publicitaire…

Un message publicitaire peut être détourné de l’objectif initial voulu et être très mal interprété par les consommateurs.

Le célèbre petit fromage rond en fait les frais depuis peu … En effet, Babybel a décidé d’offrir un tampon encreur dans ses filets, imprimé d’un message destiné aux enfants : « Des vacances de malade mental ».


Source

Les associations de parents d’enfants handicapés, choquées par ce message, se sont manifestées auprès de la marque afin de leur faire retirer immédiatement ces tampons encreurs de leurs paquets.

Babybel s’est défendue en précisant vouloir utiliser un langage courant envers les jeunes d’aujourd’hui, mais s’est excusée et a décidé de détruire le stock restant de tampons.
Comme quoi, une erreur est vite arrivée, même les grandes marques peuvent déraper au niveau de leur communication. Cela peut marquer les esprits.

Souvenez-vous du célèbre slogan « Babette, je la lie, je la fouette et parfois elle passe à la casserole. » de la marque de crème fouettée Babette. En voici l’illustration :


Source

Attention donc ! Les mots sont tout !

A la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *