Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
5 min

Marketing omnicanal : démultiplier la puissance de vos campagnes !

Avec l’émergence des canaux digitaux comme le mobile ou la tablette, les marques ont dû adapter leur stratégie online… mais aussi leur stratégie offline !

On parle désormais de marketing omnicanal. Mais en quoi est-ce différent et comment l’intégrer dans vos futures campagnes ?

le marketing omnicanal

Le marketing multicanal, crosscanal, omnicanal… c’est quoi la différence ?

Le marketing multicanal désigne toute stratégie marketing capable de toucher sa cible par différents moyens de communication. Il consiste à choisir le canal le plus approprié pour une action (coût et efficacité) et à centraliser et hiérarchiser les données marketing collectées sur l’ensemble des canaux.

Le marketing crosscanal est la suite logique du multicanal sauf que les différents canaux fonctionnent en synergie et de manière complémentaire.

Le marketing omnicanal, quant à lui, répond à un changement du comportement des consommateurs dans leur stratégie d’achat. Ils utilisent tous les canaux à leur disposition : web, mobile, papier, tv… pour aller chercher des informations sur le produit convoité. Dans cette logique, la stratégie “omnicanal” consiste pour une marque ou un distributeur à se rendre là où se trouvent les consommateurs, peu importe le canal, et les ramener chez eux plutôt qu’ils n’aillent chez les concurrents.

L’omnicanal indispensable à l’ère du digital

Selon le baromètre du marketing mobile réalisé par Mobile Marketing Association, 47% des français sont équipés de smartphone et 4 millions de foyers disposent d’une tablette. Les consommateurs ont accès à diverses interfaces pour rechercher des informations. Les prospects peuvent accéder à internet à tout moment. Il faut donc repenser les campagnes marketing en conséquence, que ce soit en termes de contenu ou d’ergonomie.

Il est important de “tracker” le consommateur pour le retrouver au bon endroit, au bon moment et lui donner la bonne information dont il a besoin pour passer à l’acte d’achat. A noter que “tracker” ne signifie pas pour autant intrusivité ou non respect de la vie privée, il y a clairement des règles à respecter.

Le principe du “retargeting”, ou “reciblage publicitaire” par exemple, vous permet de “re-communiquer” auprès d’un prospect qui serait venu au contact de votre site par exemple. La plupart des prospects visitent plusieurs sites avant d’acheter. Ils vont se rendre aussi chez vos concurrents. Afin de leur donner envie de revenir chez vous, le retargeting vous permet de leur adresser un message publicitaire correspondant au “dernier contact” lorsqu’ils se rendent sur d’autres sites par exemple.

C’est pour cette raison que lorsque vous faites des recherches sur internet sur des “chaussures de sport rouge” par exemple, vous allez continuer de voir des bannières pour ces fameuses chaussures de sport un peu partout pendant quelque temps.

Pour commencer, vous devez connaître vos typologies de prospects et clients. Par exemple, vous devez être capable de savoir si ils se rendent généralement sur les réseaux sociaux, s’ils ont consulté des pages sur votre site, s’ils ont ouvert votre mail promotionnel… ce sont ces données qui vous permettront de personnaliser le plus possible votre message et ainsi augmenter vos ventes en décuplant l’efficacité de vos messages publicitaires.

Cette démarche de connaissance de vos prospects et clients peut aussi être menée à l’aide d’un CRM. Chez ExpertinBox, nous vous apprenons à mettre en place votre Gestion de la Relation Client et à qualifier vos prospects grâce à notre CRM Box : Placez le client au coeur de votre stratégie !

La plan de métro de l’omnicanal

marketing omnicanal

Non ceci n’est pas une carte du métro parisien, quoi que ça y ressemble, mais bel et bien un outil utile pour élaborer vos stratégies marketing.

Cette carte peut vous aider dans votre brainstorming concernant les supports et les contenus à définir pour une campagne efficace.

Elle reprend ainsi l’utilisation des réseaux sociaux, des médias, les relations publiques, le référencement, les sondages, le sponsoring… bref, c’est un vrai condensé de toutes les techniques marketing qui existent et un support intéressant pour élaborer des actions sur plusieurs canaux à la fois.

Le but : multiplier les points de contact et les faire oeuvrer en synergie pour démultiplier la puissance et la pertinence de vos campagnes.

Exemples de stratégies de marketing omnicanal

Nous l’avons vu, le consommateur est exigeant et n’hésite pas à comparer les prix et les produits avant d’acheter.

De même la vente en ligne a amené de nouveaux comportements, à savoir l’immédiateté de l’information et l’absence de queue à la caisse par exemple.

Il a donc fallu s’adapter à ces nouvelles habitudes de consommation au sein même des points de vente.

A l’occasion de l’édition 2013 du Salon “Big Show National Retail Federation” de New York, il a été mis en évidence que les consommateurs utilisent de plus en plus leur smartphone en magasin.

Si l’on a un regard positif sur ce comportement, il s’agit pour le consommateur de mieux se renseigner sur les produits. Si l’on porte un regard négatif : votre prospect est tout simplement entrain de vérifier si vous n’êtes pas entrain de le rouler sur le prix.

Bref, c’est une question de perspective… Mais ce qui est clair, c’est que nous entrons dans l’ère du web to store, autrement dit le consommateur se rend d’abord sur internet et finalise l’achat en boutique et même du store to web, autrement dit le consommateur conforte son achat par les informations qu’il peut trouver en ligne.

La marque Lululemon, spécialisée dans les équipements pour la pratique sportive du yoga, l’a bien compris. Auprès de cette marque, le client peut par exemple choisir un vendeur attitré qui va l’accompagner et le conseiller depuis le site web jusqu’à sa venue en boutique.

Chez Victoria’s Secret ou encore Macy’s, les magasins sont équipé d’écrans pour animer le point de vente. Ils servent à animer le magasin tout en valorisant les produits. De même, les vendeurs sont équipés d’iPod Touch pour du conseil clients mais aussi de l’encaissement mobile.

marketing omnicanal

Dans un autre registre, le site de vente en ligne Piperlime a fini par ouvrir une boutique physique tout en calquant son point de vente sur le modèle du site internet. Par exemple, un cahier de tendances est affiché grandeur nature dans la boutique. Il est même possible de passer commande sur les bornes disposées en magasin avec une livraison gratuite dès le lendemain.

marketing omnicanal

L’omnicanal, c’est clairement la considération de l’ensemble des points de contact possibles entre une marque et un consommateur et la recherche du meilleur complément et de la meilleure efficacité pour améliorer l’expérience du client et la performance de la marque. C’est une pratique qui devient de plus en plus indispensable aujourd’hui car ce sont les consommateurs eux-mêmes qui sont demandeurs.

Il n’appartient qu’à vous aujourd’hui d’adapter vos stratégies, de mieux comprendre vos clients, de modéliser, multiplier et optimiser les points de contact et finalement de personnaliser votre message. Votre approche servira à la fois vos clients en leur apportant une expérience exceptionnelle… ainsi que votre efficacité commerciale. Bref, tout le monde y gagne.

>> Que pensez-vous des tendances de l’omnicanal ? Avez-vous déjà mis en oeuvre des stratégies marketing configurées à 360° ?

Un commentaire sur “Marketing omnicanal : démultiplier la puissance de vos campagnes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *