Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
5 min

Le merchandising

1. Qu’est-ce que le merchandising ?

Le merchandising est l’ensemble des méthodes et techniques utilisées sur le point de vente pour assurer une meilleure revente du produit par sa présentation, son animation et sa gestion.

merchandising

Selon les 5 B de KEPNER, le merchandising consiste à avoir le Bon produit au Bon endroit au Bon moment en Bonnes quantités et au Bon prix.

2. Quel intérêt pour votre entreprise ?

Le merchandising permet à l’entreprise d’accroître la rentabilité des points de vente et l’écoulement des produits en adaptant en permanence l’assortiment aux besoins du marché. Ainsi, en optant pour cette technique, vous allez voir augmenter votre chiffre d’affaires et votre marge.

3. Comment vous y prendre ?

 Tout d’abord, vous avez le choix entre 2 types d’actions à mener :

  • Le merchandising de séduction : il s’agit d’implanter les produits sur la base d’éléments subjectifs tels que la présentation, l’animation, la PLV, les couleurs, la musique…
  • Le merchandising de gestion : il consiste à implanter les produits sur la base d’éléments objectifs tels que l’attractivité, la productivité, la rentabilité.

Ensuite, il faudra penser à plusieurs éléments que vous devrez gérer. Il s’agit de :

Le magasin et son environnement :

marchandisage

Il vous faut utiliser quelques techniques de géomarketing. Pensez à :

  • Définir les limites géographiques de la zone de chalandise, c’est-à-dire la zone habituelle de provenance de l’essentiel de la clientèle de votre point de vente.
  • Étudier les caractéristiques démographiques et socioprofessionnelles de votre clientèle.
  • Évaluer la zone d’influence de vos concurrents et vos perspectives de développement.
  • Établir un C.A. prévisionnel pour pouvoir le comparer avec les réalisations.

L’assortiment : 

C’est l’ensemble des produits offerts par un point de vente. L’assortiment peut être caractérisé par :

  • Sa largeur : c’est le nombre de lignes de produits mis en vente. Par exemple, pour les boissons rafraîchissantes sans alcool, on trouve : les colas, les colas sans caféine, les colas light, etc.
  • Sa profondeur : c’est le nombre d’articles dans chaque ligne de produits. On trouve différents articles pour les colas par exemple : la marque Coca-cola, les colas de marques distributeurs comme Marque Repère ou la marque Auchan, etc.
  • Sa cohérence : Il s’agit de l’homogénéité des différentes gammes de produits suivant leur utilisation. Par exemple : les packs, les boîtes, les bouteilles…

L’agencement de la surface de vente :

Il s’agit de la configuration générale du point de vente, de l’emplacement des réserves, la localisation des chambres froides et des laboratoires de préparation (en cas de ventes de produits préparés sur place). Il faut aussi choisir les mobiliers et les animations. Et enfin, il est nécessaire de définir les normes de sécurité.

L’implantation :

Elle est décidée de manière à maximiser le CA et la marge, développer les achats non programmés, inciter les clients à acheter les produits à plus forte marge, augmenter la rotation des stocks et surtout fidéliser la clientèle.
En grande distribution, l’implantation des produits dans un rayon est souvent réalisée à partir d’un planogramme fourni par les services centraux de merchandising de l’enseigne. Un planogramme est la représentation visuelle de l’implantation d’un rayon ou gondole dans un point de vente. Il correspond généralement à un rayon ou linéaire vu de face, mais peut également être visible en 3D sur support informatique.

4. Avant de vous lancer….

Sachez que comme toute décision, les actions de merchandising doivent être évaluées. Pour ce faire, on utilise des indicateurs d’efficacité de l’implantation des rayons et des ratios de rentabilité et de productivité.

Pour voir ou revoir la vidéo d’Emilie sur le merchandising, cliquez sur le lien ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *