5 min
Partager l'article

E-commerce ou site vitrine ? Comment créer son site Internet

1. Pour faire simple…

Posséder un site internet est aujourd’hui indispensable, que l’on soit une petite ou une grande entreprise et que l’on envisage ou non de vendre ses produits ou services sur internet. En effet, la majorité des clients utilisent aujourd’hui internet pour trouver le prestataire dont ils ont besoin, comparer les offres, obtenir plus d’informations (coordonnées, tarif…).

Internet est aujourd’hui le média le plus consulté pour rechercher de l’information et prendre une décision. Le site internet constitue quant à lui, la première carte de visite d’une entreprise ou d’une structure.

 2. Quel intérêt pour votre entreprise ?

Créer son site internetNe pas posséder de site web vous rend invisible sur Internet. Cela signifie que vous ne serez présent qu’aux yeux des clients qui vous connaissent déjà et de ceux qui passent devant votre boutique, dans le cadre d’une enseigne physique. Dans ces conditions, votre seul moyen de vous faire connaître et de capter une nouvelle clientèle est de prospecter. Moyen efficace, certes, mais très chronophage. L’idéal est plutôt que les prospects viennent vers vous d’eux-mêmes. C’est tout l’enjeu d’un site internet : se faire connaître et ainsi générer un trafic vers votre entreprise.

Concrètement, créer son site Internet permet pour une entreprise de :

  • Se faire connaître
  • Être visible en permanence
  • Capter de nouveaux clients et notamment des clients éloignés géographiquement qui ne vous auraient pas connu s’il n’y avait eu Internet
  • Relayer des offres spéciales en temps réel
  • Mettre à disposition des clients un premier niveau d’informations sur son entreprise (horaires d’ouverture, adresse, numéro de téléphone, tarifs, informations de base sur l’offre de services et de produits, promotions en cours…)
  •  Donner accès à un deuxième niveau d’informations à vos clients (accès à des documentations techniques comme des notices, des vidéos de démonstration, une FAQ…)
  • Pousser le client à l’action grâce à des outils facilitant la prise de contact (service de rappel du client, chat, formulaire de contact…)
  • Vendre ses produits ou services en ligne

3. Comment vous y prendre ?

L’intérêt de posséder un site web est donc majeur, mais attention toutefois à ne pas perdre de vu l’essentiel : votre site doit être utile. Pour faire gagner à votre entreprise de nouveaux clients, le site Internet doit avant tout apporter à l’internaute des informations pertinentes et être facile d’utilisation. Attention donc à ne pas créer un site « bateau » juste histoire de posséder un site.

Avoir un site beau et utile ne s’improvise pas, cela comprend plusieurs étapes :

En premier lieu, il faut prendre le temps de se poser et de réfléchir sur l’objectif de son site. Qui vise-t-on avec ce site ? (clients, prospects…) Quel est son but ? (se faire connaître, vendre des produits, entrer en contact avec les clients…)

Cette réflexion préalable doit permettre de cerner le type de site que l’on souhaite et ses fonctionnalités.

Par exemple, si vous souhaitez uniquement présenter l’entreprise et ses produits, vous opterez pour un site vitrine ou un blog d’entreprise. En revanche si vous souhaitez vendre vos produits en ligne, il vous faudra créer un site e-commerce. En fonction de vos besoins, il faut définir si vous souhaitez gérer en autonomie le back office de votre site, c’est-à-dire l’interface qui vous permet de mettre à jour vous-même vos contenus, ou s’il vous faudra faire appel à votre développeur pour apporter des modifications sur vos pages (changer un titre, un visuel…)

Une fois vos attentes vis-à-vis du site définies, réfléchissez par écrit au plan du site (le menu, les diverses rubriques et fonctionnalités que vous souhaitez voir présentes). N’hésitez pas à consulter les sites de vos concurrents pour repérer comment ils agencent leur site et pour vérifier que vous n’avez oublié aucune rubrique essentielle.

Lors de votre réflexion sur la construction  du site, il ne faut pas hésiter à schématiser (menu, arborescence, page d’accueil…).

Au moment de la création du plan du site, pensez à bien vous mettre dans la peau de l’internaute. Par exemple, si vous vendez du matériel de jardin à des particuliers et des professionnels, réfléchissez s’il vaut mieux segmenter le menu en fonction des cibles (particuliers, paysagistes, collectivités…) ou en fonction de vos typologies de produits (les tondeuses, les motoculteurs, les serres…). Le tout étant de faciliter la navigation (clarté, simplicité). L’information doit être rapidement et facilement accessible, même pour une personne peu au fait de la nouvelle technologie. On parle souvent en web de la règle des 3 clics selon laquelle, sur un site web, l’information doit être accessible en 3 clics au maximum.

Cette étape est primordiale et doit être réalisée très sérieusement pour être sûr de n’oublier aucune fonctionnalité.

En effet, une fois entré en phase de production, il peut être difficile d’effectuer des modifications sur la structure d’un site.

Dès cette première étape, vous devez penser référencement naturel. Ce terme désigne le fait d’inclure dans ses pages web, des mots clés parmi les plus recherchés par les internautes, de sorte à ce que les robots des moteurs de recherche (par exemple Bing ou Google) placent votre site dans les premiers résultats de recherche. Quand on sait que 91% des clics sur Google se font sur la première page, on comprend tout l’intérêt d’optimiser son référencement naturel !

 

La deuxième étape consiste en la rédaction du cahier des charges de votre site. Lors de la création d’un site web, il est généralement nécessaire de faire appel à des spécialistes du développement et du design. Afin de passer votre commande de projet web auprès de ces prestataires, il est nécessaire de rédiger un cahier des charges.

créer son site web

Ce document contractuel décrit vos attentes concernant l’aspect et les caractéristiques de votre site web. Y sont notamment décrits : le type de site (vitrine, e-commerce), les objectifs et les cibles, l’arborescence, le contenu (textes et visuels…), les fonctionnalités (formulaire de contact, chat, formulaire d’inscription à une newsletter…), l’accessibilité, le budget alloué, le planning de réalisation et la date de délivrabilité. La charte graphique de votre entreprise doit également faire figure dans le cahier des charges, puisque pour la cohérence de votre communication, mieux vaut que votre site web suive cette charte. Le cahier des charges permet également de préciser le rôle du prestataire. Il peut intervenir dans toutes les étapes de la réalisation du site (développement, création graphique, rédaction des contenus, maintenance) ou ne s’occuper que d’une partie.

 

La troisième étape est le développement. C’est le prestataire développeur qui la réalise.

Vous devez cependant rester en étroite collaboration avec lui pendant cette étape car il peut avoir besoin de contenus ou d’informations supplémentaires voire complémentaires. N’hésitez pas pendant cette phase, à le contacter pour connaître l’avancement du projet et éventuellement jeter un œil aux premières avancées.

 

La dernière étape pour créer son site internet correspond au lancement du site. Avant d’ouvrir l’accès du site aux visiteurs, il est important de vérifier que les fonctionnalités et le contenu sont bien conformes à ce qui avait été demandé. Il est également important de tester les pages, les liens… et ce sur différents navigateurs web (Internet Explorer, Google Chrome, Mozilla Firefox…) car ces derniers n’interprètent pas forcément le code de développement du site web de la même manière, et des anomalies peuvent apparaitre.

Il convient donc de remonter les bugs éventuels pour qu’ils soient corrigés avant le lancement.

 4. Avant de vous lancer…

En ce qui concerne le choix de votre design, notre conseil est de favoriser les designs sobres (à moins bien sûr que votre activité ne justifie un design ou des couleurs extravagantes). En effet, mieux vaut opter pour un design plutôt intemporel qui passe bien les années, que de vous laisser envoûter par le dernier design à la mode qui risque de vous lasser à moyen ou long terme. Il est important d’y penser car la refonte d’un site web a un coût et vous ne pourrez peut-être pas vous le permettre à chaque fois.

DesignConcernant l’ergonomie, n’oubliez pas la simplicité d’utilisation :

  •  Le site ne doit pas être trop large : l’internaute qui est forcé de scroller de gauche à droite pour consulter l’intégralité du site se lasse vite.
  •  Dans le cahier des charges, essayez de demander une compatibilité maximale avec tous les navigateurs, même sur des versions antérieures : il serait préjudiciable que seuls les internautes possédant la dernière version de Mozilla Firefox puissent naviguer sur votre site.
  •  Pensez aussi à demander à ce que votre site soit responsive, c’est-à-dire qu’il s’adapte à l’usage que peuvent en faire les internautes sur tous les supports (ordinateurs, tablettes, smartphones…).
  • Que vous rédigiez vous-même ou fassiez rédiger le contenu de votre site, pensez à être clair. Vous ne devez pas utiliser un jargon trop technique, incompréhensible d’un public néophyte.
  • Un site web n’est pas un livre, mais un média visuel, que l’on lit bien souvent en diagonal. Aussi, évitez les pavés de texte, et privilégiez des textes courts et accrocheurs.
  •  Pensez à insérer une zone de recherche qui facilite grandement la navigation sur un site.
  •  Rendez les infos pratiques facilement accessibles. L’internaute ne doit pas passer 10 minutes à chercher vos horaires ou votre adresse.
  •  Faites attention aux droits d’auteurs, pour votre contenu visuel comme textuel.

5. Concrètement, voici comment cela fonctionne…

Pour illustrer ce tuto, prenons l’exemple de TX2 CONCEPT. Cette société spécialisée dans les logiciels et services web aux entreprises, a choisi de créer un site web pour présenter les actualités de son secteur : l’EDI (Echange de Données Informatisées) : infoedi.com

La réflexion menée en amont a permis d’identifier les besoins suivants :

  • Mieux faire connaître l’EDI et ses enjeux
  • Parler de l’actualité de ce domaine
  • Véhiculer l’expertise de l’entreprise dans ce secteur et le fait qu’elle soit à l’affût de son actualité

Ce site ayant pour objectif la publication des actualités de ce secteur, l’entreprise a fait le choix du format blog d’entreprise. Ce format permet d’être bien référencé au niveau des moteurs de recherche. En effet, le fait de poster des actualités régulières prouve aux moteurs de recherche type Google que le site est actif, ce qui est apprécié. De plus, les articles de blog sont des supports sur lesquels l’optimisation du référencement naturel est facilitée.

Le menu de ce site web se décompose en 5 rubriques :

  •  Accueil
  •  Définition EDI
  •  Les auteurs
  •  Documentation
  •  Contact

Et comporte des fonctionnalités supplémentaires telles que la zone de recherche et la possibilité de s’inscrire à la newsletter.

Grâce à ce site, l’entreprise peut ainsi informer sur son activité, mettre en avant les compétences de son équipe, fournir de la documentation aux internautes qui souhaitent en savoir plus… En bref, délivrer des informations pertinentes à ses visiteurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *