Le Nudge Marketing [les Jeudi d’Emilie]

Aujourd’hui, suite à la demande de Cédric, l’un de nos abonnés, abordons le thème du Nudge Marketing.

Et bien sûr, comme à l’habitude, vous avez le choix entre lire ce tuto ou visionner directement la vidéo disponible en bas de page ^^

1. Pour faire simple…

Le nudge marketing, traduit en français par marketing du « coup de pouce », est une pratique qui vise à inciter le client à prendre la meilleure décision grâce à des petits coups de pouce, mais tout lui en laissant le choix. En d’autres termes, il s’agit d’orienter son comportement implicitement grâce à son bon sens et ses valeurs civiques, morales, environnementales, santé…

A son origine, le nudge était principalement utilisé par les gouvernements pour inciter les citoyens à adopter un comportement civique (sécurité routière, consommation d’énergie réduite avec des messages du type : prendre le bus plutôt que sa voiture, laver son véhicule dans un centre agrée plutôt que chez soi, …). Puis les marketeurs se sont ensuite emparés de ce concept de nudge marketing afin de le tourner à leur avantage.

 

2. Quel intérêt pour votre entreprise ?

L’intérêt majeur en terme de marketing est de profiter de cette démarche pour faire des économies mais également pour améliorer l’image de son entreprise en favorisant les comportements plus citoyens. Elle peut également être employée pour pousser à la consommation tel produit plutôt qu’un autre.

reutilisez_serviettes

Plus concrètement, il s’agit par exemple de pousser à utiliser moins de packaging sous le couvert du développement durable ; pour les hôtels, d’inciter à réduire les dépenses en eau dans les sanitaires en mettant en avant la protection de la ressource rare qu’elle représente, ou encore, d’inciter à réutiliser sa serviette pour le bien de la planète. Ce qui produit du même coup une économie non négligeable en terme de frais de nettoyage pour les hôtels.

Un intérêt majeur de ce type de marketing est qu’en plus de permettre des économies, il est peu coûteux à mettre en place.

 

3. Comment vous y prendre ?

  • N’obligez jamais ! Par exemple, hors de question de dire : « Pour des raisons environnementales, vous n’aurez pas le droit de changer de serviettes durant tout votre séjour à l’hôtel ». Puisque dans ce cas là, nous ne sommes plus dans le cadre incitatif du nudge marketing mais dans l’obligation.
  • Misez sur le choix par défaut ! Par exemple en proposant de recevoir par défaut la version électronique d’une facture et sur demande sa version papier (comme le font aujourd’hui les entreprises de télécoms, les banques, …). Une minorité de clients fait les démarches nécessaires pour repasser à la version papier et se contentent de la version électronique, alors que si la facture électronique n’avait pas été proposée par défaut, il n’aurait probablement pas cherché à obtenir la version dématérialisée.
  • Rendez-les choses amusantes ! Ne donnez pas l’impression que vous cherchez à moraliser les gens en leur mettant une pression sociale trop importante. Mais rendez cela ludique en leur faisant comprendre l’impact d’un comportement plus citoyen. Par exemple en mettant en place un compteur des Kw économisés dans le quartier qui montrent l’impact positif au voisinage qu’est de penser à éteindre les lumières une fois qu’on quitte et qu’on laisse une pièce vide. Autre exemple : la quantité d’emballages économisée grâce à l’achat de recharges de savon et non de leur emballage…

Eco-Comportement-Eteindre-la-lumiere

4. Avant de vous lancer…

Jouez sur la comparaison sociale ou bien sur des données concrètes : inciter les vacanciers à réutiliser leur serviette plusieurs jours de suite n’est pas en soit un nudge complet. Pour être abouti, il sera nécessaire d’indiquer soit le pourcentage de clients qui ont fait de même (si le pourcentage est assez important), soit la dépense énergétique (gaspillage d’eau…) qu’engendre par exemple chaque lavage de serviette afin de donner le coup de pouce qui incitera réellement le client à renoncer au lavage quotidien.

5. Concrètement, voici comment cela fonctionne…

Pour illustrer cette technique du Nudge Marketing, prenons deux exemples parlant.

Le premier est celui de supermarchés américains, qui ont décidé de fixer des miroirs à l’avant des caddies. Ainsi, les clients, confrontés à leur image durant leurs courses, ont davantage acheté de produits sains et davantage dépensé dans des produits de beauté qu’habituellement. Pourtant personne ne les a contraint à cela, ni réduction, ni ordre ne leur a été donné pour acheter ce type de produits. Seul leur reflet dans le miroir les a incités à faire un choix bon pour eux-même, de leur propre chef, sans manipulation extérieure. Le miroir n’a donc été qu’un coup de pouce afin de les faire agir de façon plus en accord avec leur propre conscience.

nudge marketingLe second est celui de l’aéroport d’Amsterdam qui a dessiné des mouches au fond de ses urinoirs. Ainsi, les visiteurs, pensant qu’il s’agissait d’une vraie mouche, se sont appliqués, la plupart du temps à viser l’insecte. Résultat : un jet plus maîtrisé et moins d’urine à l’extérieur des urinoirs. Une technique gagnante, puisque suite à la mise en place de cette démarche peu coûteuse, les dépenses de nettoyage ont été réduites de 80%.

6. Le tuto en images…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *