5 min
Partager l'article

Qu’est-ce que Libra de Facebook ?

Libra, dévoilée le 18 juin 2019, est le nom de la nouvelle cryptomonnaie gérée par une filiale de Facebook nommée Calibra.

Libra facebook

 

C’est un portefeuille virtuel qui permettra aux utilisateurs de Facebook de réaliser des paiements et des transactions financières directement depuis leur application. Bénéficiant d’un socle d’utilisateurs considérable avec Facebook, Instagram et WhatsApp, Mark Zuckerberg prévoit de réinventer le paiement sur mobile avec une monnaie reposant sur la technologie stable de la blockchain.

Mais qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain est une énorme base de données qui regroupe et sauvegarde toutes les informations liées aux échanges effectués. Cette sauvegarde est faite grâce à des nœuds qui une fois rassemblés constituent la blockchain. Les données sont transférées entre plusieurs utilisateurs mais elles ne sont pas hébergées par un administrateur unique. L’accès et la vérification de la validité des données est public. Cependant la succession de nœuds permet de ne pas pouvoir modifier ou supprimer la blockchain, et donc de sauvegarder les informations initiales. La première cryptomonnaie à avoir utilisée ce processus est le bitcoin, inventé en 2008 par un internaute répondant au pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

illustration blockchain

Revenons à Facebook

Une administration associative

Là où la Libra se différencie, c’est qu’elle utilise bien la technologie blockchain pour l’échange d’informations mais elle a tout de même un administrateur. Ou plutôt un ensemble d’administrateurs réunis au sein d’une association à but non lucratif basée à Genève en Suisse, sous le nom de Calibra. Cette association a pour but de gérer la blockchain privée Libra et d’assurer la stabilité de la monnaie.

Achat de nœuds et de voix

Parmi ces administrateurs on retrouve des entreprises appartenant toutes à la prestigieuse liste Fortune 500 : Mastercard, PayPal, Visa, eBay, Uber, Spotify, Iliad (maison-mère de Free) et bien évidemment Calibra, la filiale de Facebook. Pour faire partie de l’association chacune de ces entreprises a acheté des « Libra Investment Tokens » pour un maximum de 10 millions de dollars. Cet investissement leur a permis d’obtenir 1 nœud de la blockchain à gérer indépendamment ainsi qu’une voix au sein du conseil de l’association. À terme, 100 entreprises se partageront  les 100 nœuds et auront 1% maximum de part de vote au conseil.

Calibra, l’échange de Facebook

Des transactions facilitées

Le but de Facebook est de présenter « une cryptomonnaie que les gens pourront employer pour leurs besoins quotidiens ». Pour cela il fallait une monnaie facile et rapide à utiliser. La différence avec les autres cryptomonnaies est que la blockchain de Libra transfert les opérations une à une de manière séquentielle et non pas par groupe de nœuds. De ce fait, Facebook dit pouvoir faire 1000 transactions par seconde. Cela est rendue possible grâce aux 100 entreprises partenaires qui devront chacune gérer leur propre nœud.

apple pay

Choix de données stratégique

La Libra est basée sur un registre « jetable ». C’est à dire que les nœuds n’ont besoin que du dernier bloc de la chaîne pour valider la transaction suivante et non pas de la chaîne dans son entièreté. Ici encore, ce sera aux entreprises de décider si elles souhaitent garder la chaîne entière ou non. Certaines entreprises pourront trouver un intérêt à garder la chaîne entière pour conserver des données financières par exemple.

noeuds blockchain

Facebook une future banque ?

Gestion transparente des données ?

Pionnière dans son domaine, la Libra bénéficie d’une structure particulière et d’un soutien considérable avec l’association composée des plus grandes entreprises internationales. On pourrait craindre la gestion des données personnelles mais sur ce point Facebook a anticipé la question en créant Calibra. C’est donc est une filiale indépendante qui ne partagera pas ses données dans le but par exemple d’améliorer le ciblage publicitaire de produit Facebook. Inc.

Libra : nouvel acteur de l’économie mondiale ?

Les enjeux se situent plutôt sur la place que pourrait prendre cette cryptomonnaie dans le futur. Étant une monnaie virtuelle stable, elle permettra aux individus du monde entier de payer leurs achats virtuels ou physiques en toute simplicité. On peut donc s’interroger si, de par sa dimension mondiale et populaire, Libra ne détrônera pas le dollar. Mais il y a aussi le risque que Facebook (ou Calibra) devienne une banque en ligne mondiale. Cela bouleverserait l’économie mondiale et la place des banques actuelles. Quoi qu’il en soit, pour découvrir tout ça, il faudra attendre 2020 et le lancement officiel de la monnaie de Facebook.

Conclusion

Le monopole régulièrement décrié de Facebook et les ambitions de son fondateur, se reflètent parfaitement à travers le projet Libra. Facebook, issu des célèbres GAFAM, est devenu le réseau social le plus utilisé au monde. Malgré une année 2019 marquée par les problématiques de gestion des données privées, Facebook commence à enclencher de profondes modifications de ses réseaux sociaux. Utiliser donc Facebook et Instagram dans un cadre professionnel, nécessitera de s’adapter rapidement et efficacement aux changements fondamentaux observés. La solution idéale pour assurer votre pérennité sur les réseaux sociaux c’est notre : socialbox. Bénéficiez d’un accompagnement et de formations ludiques inbox, pour réaliser une stratégie digitale sur les médias sociaux qui cartonne !

#Libra #Facebook #Blockchain #Cryptomonnaie

Sources

Comment la cryptomonnaie Libra compte surmonter les défauts du Bitcoin et d’Ethereum

Libra : tout comprendre sur la cryptomonnaie de Facebook

Facebook en dit plus sur sa monnaie numérique mondiale

Facebook annonce officiellement sa cryptomonnaie Libra et son portefeuille Calibra pour 2020

Qu’est-ce que la blockchain ?

2 commentaires sur “Qu’est-ce que Libra de Facebook ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *