5 min
Partager l'article

Comment améliorer le taux de réponse de son questionnaire ?

Le but de la création d’un questionnaire est d’obtenir un taux de réponse optimal pour obtenir une vision globale de la satisfaction de vos clients. Ainsi au cours de la conception de votre questionnaire, vous devrez apporter une attention particulière à l’optimisation d’éléments clés, destinés à améliorer ce taux de réponse. Alors les nombreux avis récoltés vous aideront à prendre les bonnes directives pour vos futures actions marketing et commerciales. Plus vous aurez de participations et plus vous serez gagnant !

 

questionnaire taux de réponse

 

 

Définition du taux de réponse des questionnaires

Le taux de réponse d’un questionnaire est le pourcentage de réponses que vous avez obtenues par rapport au nombre de questionnaires que vous avez envoyés.

Plus votre taux de réponse sera élevé, plus votre questionnaire aura touché de personnes. Le but est bien évidemment d’avoir un taux de réponse le plus élevé possible.

Astuces pour la rédaction de vos questionnaires

Mettre un message d’accueil pour introduire votre questionnaire

Le message d’accueil est très important car il s’agit de la première chose que verront vos répondants lorsqu’ils liront votre questionnaire. L’idée de ce message d’accueil est d’expliquer le but du questionnaire, pourquoi vous souhaitez avoir leurs avis et ce que ferez des résultats. Soyez direct et franc.

Faire des questionnaires courts et faciles à répondre

Mettez-vous à la place du répondant : qui souhaite répondre à un questionnaire interminable qui vous prend la tête ? Absolument personne. De plus, faire des questionnaires longs peut-être contre‑productif car le taux d’abandon augmente et la qualité des réponses diminue selon le nombre de questions. C’est pourquoi il est important de créer des questionnaires courts. 10 questions est un nombre recommandé pour un questionnaire car celui-ci ne sera pas trop long tout en ayant un nombre de questions suffisant afin de collecter des informations importantes. Concernant le temps du questionnaire, 10 à 15 minutes est une durée correcte.

Formuler des questions et des réponses claires

L’objectif d’un questionnaire est de limiter les efforts du répondant ; alors il est important de formuler des questions claires et surtout sans ambiguïté. Formulez des phrases courtes et évitez d’utiliser des termes techniques et compliqués. Évitez également les formulations négatives, du type « Ne pensez-vous pas que… », car elles sont plus compliquées à comprendre. Enfin, évitez les types de réponses comme « souvent » ou « beaucoup » car ce ne sont pas des données précises et qu’elles peuvent être interprétées différemment selon les personnes.

Être clair dans ses formulations de questions

Limiter les questions ouvertes

Les questions ouvertes prennent plus de temps à remplir et font ainsi perdre du temps au répondant. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart n’y répondent pas ! Il est généralement recommandé de ne mettre qu’une question ouverte et facultative à la fin, pour recueillir des avis supplémentaires.

Limiter le nombre de questions obligatoires

Si vous créez trop de questions obligatoires, le répondant peut vite se sentir « piégé » et la seule issue possible sera de quitter votre questionnaire. Par conséquent, réservez le caractère « obligatoire » aux questions que vous jugerez vraiment essentielles.

Mettre des questions générales au début et terminer par les questions sensibles

Commencer par des questions générales mettra le répondant en confiance car il y répondra plus facilement. C’est pourquoi vous devez mettre les questions que vous jugez les plus simples à répondre au début de votre questionnaire. Les questions sensibles, du type âge, ville ou autre, sont à mettre à la fin du questionnaire car les répondants sont généralement réticents à donner ce genre d’information. En effet, lorsque les répondants ont atteint plus de la moitié du questionnaire, ils sont plus enclins à le terminer, c’est pour cela que mettre les questions sensibles à la fin du questionnaire augmentera le taux de réponse à ces questions.

Se concentrer sur une seule thématique

Il est important de se concentrer sur une seule thématique claire car sinon votre questionnaire va partir dans tous les sens ! Si vous avez plusieurs sujets à traiter, n’hésitez pas à faire plusieurs petits questionnaires.

Concentrer le questionnaire sur une thématique en particulier

Préciser aux répondants la durée et le nombre de questions

En faisant cela, les répondants sauront à l’avance combien de temps durera le questionnaire. Ils n’auront ainsi pas de mauvaise surprise si le questionnaire est plus long que ce qu’ils avaient prévu.

Mettre une barre de progression

Dans la même optique que le point précédent, une barre de progression indiquera aux répondants où ils en sont dans leur questionnaire. Le logiciel inclus la SurveyBox que nous proposons a cette option intégrée. La barre de progression se remplira au fur et à mesure que le participant répondra au questionnaire.

Astuces avant l’envoi de vos questionnaires

Soigner votre mail d’envoi

Si vous souhaitez diffuser votre questionnaire par mail, le mail d’envoi n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Dans celui‑ci, tout comme dans le message d’accueil du questionnaire, expliquez pourquoi vous souhaitez avoir l’avis de vos répondants et ce que vous ferez des résultats. N’hésitez pas à rajouter une petite phrase sur ce que ce questionnaire leur apportera, par exemple une meilleure expérience client ou encore des goodies si vous souhaitez récompenser vos répondants.

Soigner votre mail d'envoi pour augmenter le taux de réponse

Motiver les répondants

Pour que votre questionnaire attire le plus de monde possible, il est important de motiver le répondant, notamment en faisant en sorte qu’il se sente important. Soigner votre invitation en ajoutant des phrases telles que « Nous apportons une importance spéciale à votre opinion ». Soyez persuasif car si le répondant ne se sent pas concerné, il y a peu de chance que celui-ci réponde à votre questionnaire.

Prévenir à l’avance

Lorsque cela est possible, il peut être intéressant de prévenir ses clients à l’avance. Vous pouvez par exemple dire à l’oral, ou écrire une mention sur un ticket de caisse, ou encore envoyer un petit mail précisant par exemple : « vous recevrez dans les prochains jours un questionnaire… ». Les avertir permettra de les mettre en condition et ils seront peut‑être plus enclins à répondre.

Tester votre questionnaire avant de le diffuser

Vous pouvez faire tester votre questionnaire auprès de vos collègues, famille et amis pour avoir des premiers retours quant à la présentation et à la facilité de réponse de celui-ci. Un autre point à prendre en compte, si vous souhaitez diffusez votre questionnaire sur le web, est de tester votre questionnaire sur différents navigateurs (Internet Explorer, Google Chrome, Mozilla Firefox, etc.). En effet, les navigateurs ne réagissent pas forcément de la même manière aux contenus web, et l’affichage peut s’avérer différent d’un navigateur à l’autre.

Diffuser le questionnaire de plusieurs manières différentes

L’envoi par mail est l’option la plus courante car la plus rentable en termes de temps et de coût. Mais il existe d’autres options de diffusion afin d’augmenter le nombre de répondants ! Ne négligez pas les questionnaires papier par exemple. Une autre solution facile et efficace serait de diffuser votre questionnaire sur les réseaux sociaux afin que la portée augmente.

Penser à préciser si votre questionnaire est anonyme ou non

Les questionnaires anonymes ont généralement un taux de réponse plus élevé que ceux non anonymes. Les réponses données sont aussi moins biaisées car les participants au questionnaire répondent plus librement.

Préciser si le questionnaire est anonyme ou non

Ne pas attendre trop longtemps pour un questionnaire de satisfaction

Si vous souhaitez diffuser un questionnaire de satisfaction concernant une expérience client, n’attendez pas trop longtemps. En effet, il est important d’envoyer votre questionnaire lorsque le client a encore son expérience en tête. Il pourra ainsi y réagir à chaud. Si vous attendez trop longtemps, les clients auront peut être oublié et cela se traduira par soit des réponses faussées, soit une absence de réponse.

Relancer

Si vous n’avez pas reçu le nombre de réponses que vous souhaitez, il ne faut pas hésiter à relancer. Il est possible que votre mail soit passé à la trappe parmi les centaines de mail que vos répondants reçoivent par jour dans leur boite de réception ; alors en relançant, vous aurez une chance de plus d’avoir ce que vous souhaitez. Vous pouvez par exemple essayer de renvoyer votre mail à un autre moment de la journée pour voir si celui‑ci est plus propice pour vos répondants.

Relancer vos répondants pour augmenter le taux de réponse

Conclusion

Tous ces conseils et astuces vous aideront à y voir plus clair sur la création de questionnaire. Il est important de préciser qu’il s’agit d’un éventail assez large de conseils. Ainsi, certains de ces conseils ne sont peut‑être pas pertinents selon ce que vous souhaitez découvrir avec votre questionnaire. Les questionnaires ne se font pas en cinq minutes et y réfléchir en amont est quelque chose de primordial. Vous pourrez découvrir des conseils et astuces supplémentaires avec notre surveybox, ainsi qu’un accompagnement personnalisé. Alors n’attendez plus, à vos stylos ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *