5 min
Partager l'article

Benchmark concurrentiel : quelles sont les étapes à suivre ?

Le benchmark concurrentiel consiste à observer et analyser, les meilleures pratiques d’entreprises dans divers domaines comme le marketing, le commercial ou le management. Cette méthode d’exploration diffère de l’analyse concurrentielle puisqu’elle ne s’attache pas uniquement à la concurrence.

benchmark concurrentiel

L’idée est de déterminer comment différents acteurs répondent à des problématiques similaires aux vôtres avec efficacité, afin de s’en inspirer et d’orienter sa stratégie avec succès.

Dans cet article, on vous donne les grandes étapes à suivre pour réaliser benchmark et les points de réflexions essentiels à avoir pour mieux axer ses optimisations stratégiques.

Vous êtes prêt ? Alors c’est parti !

Pourquoi faire un benchmark concurrentiel ?

Pour être plus précis le benchmark concurrentiel est un type d’étude comparative issue du benchmarking ou benchmark en marketing. A travers une analyse comparative par rapport à d’autres entreprises, vous allez pouvoir :

  • Identifier tendances, nouveautés et opportunités potentielles à implémenter à votre stratégie
  • Mieux sonder les besoins clients pour y répondre avec plus de précision
  • Identifier forces, faiblesses et positions de votre entreprise sur le marché
  • Fixer de nouveaux objectifs et suivre ses performances d’améliorations
  • Déterminer votre compétitivité à partir d’indicateurs chiffrés

Dans un processus d’évolution positive et de prise de décision éclairée, la réalisation d’un benchmark concurrentiel prend ici tout son sens.

Déterminer sa position concurrentielle et améliorer en continue ses actions sont des notions primordiales pour faire de son entreprise un incontournable de son marché.

benchmark competitors

Pour cela il faut être à l’écoute des pratiques utilisées par des entreprises concurrentes et/ou reconnues pour leur succès. Ainsi vous pourrez orienter votre stratégie et choisir des méthodes qui ont faire leur preuves en mode agile.

Vous l’aurez compris ici, le principal intérêt de réaliser un benchmarking, est de sonder les techniques et tendances performantes, déjà déployées par d’autres sociétés.

Ainsi vous économiserez du temps et de l’argent, puisque vous éliminerez un maximum de biais et d’imprévus dus à la phase de développement. Vous atteindrez plus rapidement votre objectif.

Mais en parlant d’objectif, avez-vous une idée de la problématique que vous souhaiteriez améliorer ?

 

Faire le point sur son entreprise pour identifier ses axes d’améliorations

benchmark

Pour commencer, faites le point sur les performances de votre entreprise à différents niveaux comme la stratégie commerciale ou marketing, la production, le service informatique, les achats, etc.

Qu’avez-vous besoin d’améliorer ? Un produit ? Un service ? Une méthode de travail ?

Faire un bilan sur votre organisation vous permettra de connaître précisément vos atouts et les axes d’améliorations à déterminer.

Si par exemple votre taux de conversion n’est pas à la hauteur de vos attentes, cherchez à en déterminer les causes.

Quels sont les freins connus à la conversion ? Le prix des produits, une expérience utilisateur peu intuitive, des landing pages non optimisées, frais de ports élevés, pas d’avis clients, ect. ?

Notez pour chaque solutions les indicateurs clés utiles afin de suivre l’évolution dans le temps de vos futures mesures. Comme par exemple le taux de rebond pour vos page produits et le temps moyen passé par les internautes lors de chaque session.

Commencer par identifier vos forces et faiblesses, trouver des pistes d’explications pour ensuite les comparer aux acteurs que vous listerez à la seconde étape.

 

Choisir les entreprises pertinentes pour son benchmark concurrentiel

Il s’agit dans cette étape d’identifier les entreprises qui excellent là où vous avez besoin d’amélioration. Choisir différents types d’entreprises pour réaliser son benchmark est vivement recommandé !

La théorie c’est bien, mais comment je choisis ces entreprises ?

choisir-concurrents

Nous vous conseillons de choisir vos principaux concurrents directs et d’étudier, pour un problématique choisie, les pratiques d’une multinationale et d’une start-up licorne.  Incluez jusqu’à 5 entreprises au maximum dans votre benchmark concurrentiel pour optimiser votre temps.

Pour bien choisir les entreprises à analyser, vous pouvez cumulées les informations provenant de :

  • Sources internes : vos clients, commerciaux, fournisseurs, distributeurs, partenaires, etc.
  • Sources externes : presse, études, réseaux sociaux, sites gouvernementaux ou à fortes notoriété dans le domaine

Récolter des informations chiffrées sur les leaders

La phase de récolte peut s’avérer plus ou moins longue en fonction de votre problématique mais grâce au web, vous allez pouvoir collecter plus rapidement des informations à partir de différentes sources.

  • LinkedIn est un outil puissant pour en savoir sur la gestion des ressources humaines ou la communication globale d’une entreprise.
  • Les réseaux sociaux eux, sont sollicités pour connaître la stratégie globale de communication digitale par exemple.
  • Si vous recherchez des informations financières, préférez un site comme societe.com.
  • Vous pouvez également vous rendre sur les sites web des entreprises pour consulter les rapports annuels ou les rapports RSE.
  • Vous pouvez aussi vous pencher sur les avis des consommateurs ou les résultats de questionnaires et d’enquêtes.

Pour chaque tactique collectez de préférence des données chiffrées et mesurables. Puis notez-les dans un tableau Excel sans oublier d’apporter des commentaires et une note globale d’évaluations sur la stratégie étudiée.

choisir-indicateurs-clés

Exemple de l’amélioration du taux de conversion sur  un site e-commerce :

Tactique d’adoption de courtes vidéos tutorielles mettant en scène l’utilisation des produits en situation réelle. Commentaires : vidéos levier de conversion et atout de communication produit, puissant sur le web.

Note globale : 9/10

Données à relever : Combien de vidéos ? Temps moyen des vidéos ? Nombre d’intervenants ? Nombre de vues ? Etc.

Cette phase est certes chronophage, mais indispensable pour déterminer les axes d’améliorations à envisager et fixer ensuite les actions à réaliser.

Analyser les résultats de votre benchmark concurrentiel

Il s’agit ici d’analyser les données collectées en les comparant aux données de votre entreprise. Cela vous permettra d’identifier les indicateurs à améliorer par rapports aux leaders du marché, et ainsi construire votre stratégie à partir de ces résultats.

Organisez une réunion avec vos collaborateurs. Présentez-leur les résultats synthétisés du benchmark et les axes choisis pour atteindre les objectifs clairement identifiés.

benchmarking

À travers un plan d’actions détaillé, vous devez définir les missions concrètes à réaliser pour les acteurs présents dans une période donnée.

Une conduite du changement devra être mise en place pour aider vos collaborateurs à s’adapter à ce nouvel environnement de travail.

Sans oublier de suivre l’évolution au fur-et-à-mesure de votre performance, grâce aux indicateurs pertinents induits.

 

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour élaborer un benchmark concurrentiel pour votre entreprise. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez être conseillé tout au long de votre processus d’analyse, n’hésitez pas à contacter notre équipe expertinbox. Nous nous ferons un plaisir de vous aider !

À très vite pour de nouveaux conseils marketing 😉

#Benchmark #Business #MarketingStrategy

Sources

welcometothejungle/comment-faire-benchmark

tableau/how-to-benchmark

marketing-etudiant/benchmarking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *