Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
5 min

Emailing et A/B testing : les principaux éléments à tester

Comment optimiser les éléments essentiels de vos campagnes emailing pour générer plus de rentabilité ? Lors de la création de vos campagnes emailing vous pouvez hésiter à choisir un élément sous une forme plutôt qu’une autre. Mais comment savoir si ce choix est le bon ? Grâce à la technique de l’ A/B testing en emailing vous allez pouvoir tester et optimiser vos emails marketing pour obtenir plus de conversions.

A/B testing emailing

Au travers de cet article nous allons découvrir ensemble quels sont les points à tester au sein de vos campagnes emailing afin d’influencer positivement le comportement de vos contacts.

Qu’est-ce que l’A/B testing ?

Le but de l’A/B testing est de comparer deux versions d’un même contenu (email, page web, landing page, etc.) et de regarder ensuite la version qui a été la plus performante. En clair, il s’agit de voir si les internautes ont préféré la version A ou la version B.

A/B testing emailing

Lorsque vous souhaitez envoyer un email, l’idée est d’envoyer une version à une partie de vos contacts, et l’autre version à l’autre partie, puis de regarder avec quelle version vos contacts ont le plus réagi. Cela vous aide ensuite à améliorer vos résultats et votre taux de conversion.

Pour mesurer au mieux vos résultats, l’idéal est de modifier un élément par version car sinon vous ne saurez pas les raisons exactes du succès de telle ou telle version.

Mais alors, par où commencer ? Découvrez dans cet article les éléments à tester en A/B testing pour vos campagnes emailing.

Quels sont les éléments d’ A/B testing à tester pour vos campagnes emailing ?

Le contenu

– la ligne d’objet

Cet élément impacte directement le taux d’ouverture de votre email, c’est pourquoi il faut y faire très attention. Faire de l’A/B testing sur votre ligne d’objet est la meilleure solution pour savoir les actions qui fonctionnent, et celles qui ne marchent pas.

Écrivez  des lignes d’objets avec des questions, avec certains mots-clés, avec ou sans émojis, avec ou sans personnalisation ; il y a un nombre incalculable de possibilités alors essayez le maximum de choses, tant que cela rentre dans le ton de communication de votre entreprise bien sûr.

– les titres et sous-titres

Les titres font partie des éléments les plus importants dans un email, voire sont les plus importants. Pour que vos titres soient les plus performants possibles, vous pouvez modifier leur longueur, leur emplacement, leur couleur ou tout simplement leur message.

La police de caractère est également un élément indispensable à prendre en compte ; alors n’hésitez pas à faire des variations de ce coté là.

– le texte

Selon votre secteur d’activité, le contenu de vos emails varie. En ce qui concerne l’A/B testing pour vos campagnes emailing, vous pouvez modifier vos mots‑clés, votre style d’écriture, ou tout simplement votre contenu.

Vous pouvez par exemple écrire deux versions d’un email ; où dans la version A vous tutoyez vos contacts et dans la version B vous les vouvoyez.

Par la suite, vous verrez si vos contacts sont plus réceptifs au vouvoiement ou au tutoiement. Vous pouvez également modifier la façon dont vous mettez en forme votre texte : petits paragraphes, gros blocs de texte, listes, etc.

emailing texte

Le design et la mise en page

– la gamme de couleur

Même si chaque individu réagit d’une façon différente, certaines couleurs attirent l’œil plus que d’autres. Par exemple, les gens vont généralement être attirés par les couleurs vives tel que le rouge, le jaune ou le vert, et moins par les couleurs pales ou pastels tel que le gris ou le mauve.

Pour vos newsletters, vous pouvez par exemple créer une version A avec des titres rouges, et une version B avec des titres bleus. Vous verrez ensuite avec quelle couleur les internautes ont le plus réagi.

– les images et les GIFs

Dans les emails, les images sont toujours les bienvenues. Elles permettent d’animer et de mettre en valeur le contenu que vous proposez à vos contacts.

Vous pouvez également mettre des liens dessus, ce qui permet d’augmenter votre trafic. En mettant différentes images pour vos tests A/B, vous pourrez déterminer lesquelles ont eu le plus de succès et ainsi continuer à les utiliser, ou alors des images du même type.

Vous pouvez également remplacer vos images par des GIFs et voir si ce type de media convertit mieux.

emailing

– les vidéos

Les vidéos représentent le format le plus plébiscité par les internautes. Dans une enquête menez par Forbes, 90% des consommateurs déclarent que la vidéo est une aide qui impacte beaucoup leur décision d’achat. Si vous possédez des vidéos de présentation produits/services, n’hésitez pas à les insérer dans vos emails marketing.

Même si les solutions emailing actuelles ne permettent pas encore d’insérer des vidéos, il existe cependant une astuce graphique facile à réaliser pour y remédier.

À partir d’une image extraite de votre vidéo (couverture) ajouter le pictogramme du bouton play sur votre image. Alors en intégrant votre image dans votre logiciel de création emailing, vous aurez la possibilité d’y ajouter le lien de la vidéo (lien Youtube).

video-emailing

Cette astuce permet de communiquer à votre contact que c’est une vidéo (une image cliquable en réalité). Dans le cas de création d’une campagne spéciale lancement produit n’hésitez pas à utiliser cette astuce pour promouvoir les vidéos d’utilisation produit de vos landing page.

Les CTA (call-to-action)

Les calls-to-action sont les éléments indispensables pour permettre la conversion in fine de vos contacts. En effet, en cliquant dessus, ils arriveront sur une page que vous aurez habilement sélectionnée.

Avec l’A/B testing, vous pouvez tester différents éléments de vos campagnes emailing pour trouver la version préférée de vos contacts.

– le texte

Exemple : Acheter, Acheter maintenant, Commander, S’inscrire, Ajouter au panier, Essai gratuit, Découvrir d’autres produits, etc.

– la couleur

– la taille

– le design

Vous pouvez tester vos CTA avec différentes polices, avec des icones, contours ronds ou carrés, etc.

– l’emplacement

En haut à gauche, en bas à droite, au centre, etc.

– le nombre

Si vous avez plusieurs calls-to-action, vous pouvez essayer d’en mettre certains plus en valeurs que d’autres en les positionnant de façon plus visible.

– la présentation

Hyperlien ou vrai bouton, telle est la question.

Le but de ce bouton est d’être visible, donc peu importe les modifications que vous lui apportez, faîtes-en sorte qu’il ne passe pas inaperçu.

La preuve sociale

La façon dont nous percevons une marque sur le web se base très souvent sur les recommandations des autres internautes. C’est pour cela qu’inclure certaines recommandations dans vos emails peut être bénéfique pour votre notoriété et votre chiffre d’affaire.

La preuve sociale peut prendre plusieurs formes : témoignages, entreprises avec lesquelles vous avez travaillé auparavant, notations produits, etc. À vous de voir quoi inclure dans votre email en fonction des produits et/ ou services proposés.

En ce qui concerne l’A/B testing, vous pouvez par exemple inclure dans la version A des témoignages de clients, et dans la version B des extraits de parution dans les médias.

Le jour et l’heure d’envoi

Nous trouvons sur Internet beaucoup de données concernant les meilleurs jours et les meilleures heures auxquels envoyer des emails.

Selon votre secteur d’activité, ces données peuvent varier. Nous vous conseillons alors de faire vous‑même vos tests A/B. N’oubliez cependant pas de vous mettre dans la peau de votre audience cible afin d’écarter les plages horaires ou jours les moins pertinents.

Vous pouvez envoyer le même email à vos contacts, sauf que certains le recevront un jour A et d’autres le recevront un jour B. Vous pourrez ensuite déterminer quel jour a fourni le taux d’ouverture le plus important.

La fréquence d’envoi

Parfois, le taux d’ouverture de vos emails peut être lié à votre fréquence d’envoi. Votre contenu peut être le plus intéressant du monde, si vos contacts ont l’impression d’être noyés par vos emails, ils vont finir par ne plus les ouvrir, ou pire, les signaler comme spam. Et ce n’est bien évidemment pas ce que vous souhaitez.

Dans l’optique de tester vos campagnes emailing, vous pouvez varier votre fréquence d’envoi : mensuel pour certains, hebdomadaire pour d’autres, et regarder les résultats.

Conclusion

Pour augmenter vos taux de clics et de conversion, l’A/B testing est la solution idéale à tester pour que vos campagnes aient du succès.

Vous souhaitez en savoir encore plus sur l’emailing et créer des newsletter irrésistibles à votre image ? Chez Expertinbox on a mis en box rien que pour vous une formation adaptée à votre niveau, un logiciel emailing performant et un accompagnement personnalisé dans notre l’emailingbox.

emailingbox-expertinboxN’attendez plus pour monter en compétence et atteindre vos objectifs business avec succès, adoptez notre concentré d’expert « inbox » !

#Emailing #CampagneEmailing #ABTesting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *